Motion contre l´esclavage des enfants


Share Button

Plus de 400 millions d’enfants dans le monde sont réduits en esclavage.

Ils sont exploités et forcés à participer au marché du travail

Des enfants soldats,

des filles exploitées sexuellement

des enfants assassinés pour trafiquer avec leurs organes

des enfants qui sont exploités en travaillant en régime d’esclavage …

Après leur avoir interdit le propre de l’enfance, le jeu et l’éducation, on leur interdit de vivre.

Ce sont des enfants esclaves, et non pas des enfants travailleurs

Ce crime mondial, selon les estimations de l’OIT, loin de disparaître, iaugmente annuellement en nombre et en cruauté.

Les CAUSES de ce crime sont:

  1. Un système économique international radicalement injuste : les grandes multinationales et un système financier mondial qui cherchent le benefice maximal et ne doutent pas à utiliser les enfants.
  2. Un système politique, avec les grands organismes internationaux et tous les partis de représentation parlementaire, inclus les Espagnols, qui légitiment cette situation, et n’ont rien fait pour en finir avec ce crime.
  3. Un syndicalisme des pays enrichis qui a trahi son histoire de lutte solidaire. Avec son silence devant l’esclavage infantile il manifeste sa complicité et son absence de solidarité avec les travailleurs appauvris.
  4. Une société du 1er monde, enrichie et engorgée par l’ardeur de consommer qui ferme les yeux devant cette barbarie, de laquelle elle bénéficie par la consommation, offre chaque jour des produits faits par les mains des enfants esclaves.

“ NON À UN MONDE D’ESCLAVES ET DE CHÔMEURS”

400 Millions d’enfants esclaves: CRIME POLITIQUE ET SYNDICAL

NOUS PROPOSONS :

  1. Le boycott à tout produit réalisé avec travail d’ESCLAVES.
  2. Ne pas donner notre vote aux partis qui ne rendent pas son compromis explicite avec les propositions concrètes contre ce crime.
  3. Dénoncer publiquement la manipulation de la conscience à laquelle nous soumettent les Médias, qui empêchent que le problème soit connu dans toutes ses dimensions.
  4. Dénoncer publiquement dans la rue, de forme non violente, les causes de cet esclavage, en prêtant notre voix ceux qui ont été silencié. Le chômage et l’ esclavage des enfants ont les mêmes causes et ont, pour celà, des solutions communes.

 

Le 16 AVRIL

UN JOUR INTERNATIONAL CONTRE L’ESCLAVAGE DES ENFANTS

Le 16 avril 1995 l’enfant chrétien pakistanais Iqbal Masih a été martyrisé, les mafias textiles du Pakistan l’ont assassiné à 12 ans parce qu’il les a internationalement dénoncées “n’achetez pas des tapis, faits par des enfants esclaves”, a-t-il dit dans Boston après avoir reçu un prix par sa lutte solidaire.

Esclave dès l’âge de 4 ans, il a donné sa vie pour dénoncer les causes de ce crime.

UNE PROPOSITION DE MOTION À ________________ de _____________

Le Mouvement Culturel Chrétien, le Chemin Juvénile Solidaire

PROPOSENT à la très illustre ____________________ qu’il convienne dans leur Réunion plénière

D’ABORD.

  • Appuyer toutes les initiatives tendantes à dénoncer publiquement cette situation d’esclavage et à faire connaître cette réalité.
  • Nous proposons que se consacre une rue ou une place avec la statue d’Iqbal Masih.
  • Que soit proposé dans les ecoles l’étude de la figure d’Iqbal Masih pour la diffusion de son témoignage, ainsi que la situation d’esclavage qui souffrent aujourd’hui 400 millions d’enfants dans le monde.

SECOND

  • Appuyer la déclaration du 16 avril, commémoration de la mort d’Iqbal Masih, comme le Jour International contre l’Esclavage Infantile. Iqbal Masih a été un enfant esclave, militant du Front de Libération du Travail Forcé du Pakistan, où il a lutté contre l’esclavage infantile, et il a réussi à fermer les entreprises dans lesquelles des mineurs étaient exploités. Son exemple a été diffusé et il a reçu des prix internationaux à Stockholm et à Boston, grâce auxquels il a décidé d’ouvrir une école. La “mafia des tapis” l’a abattu le 16 avril 1995.

TROISIÈME

  • S’adresser aux gouvernements de la region__________ de la France et de l’Union Européenne en dénonçant que dans une situation impérialiste comme laquelle nous vivons il ne peut pas exister un commerce juste. Exiger d’urgence un changement institutionnel du commerce international, et tandis que des pas sont donnés pour cela, qu’aucun produit élaboré par des enfants esclaves ne rentre en Europe. Fermer et pénaliser les entreprises qui esploitent des enfants, soit directement ou par des sous-traitants. Légiferer et promouvoir internationalement la dignité du travail des adultes, avec des conditions et des salaires qui permettent de soutenir leurs familles.

QUARTRIÈME

  • S’adresser à l’Organisation Internationale du Travail (OIT) en proposant la déclaration du 16 avril comme Jour International Contre l’Esclavage Infantile et en exigeant la prise de toutes les mesures nécessaires à l’abolition effective de l’esclavage infantile et du chômage, qui ont les mêmes causes, et, pour celà, les mêmes solutions.

Si vous êtes intéressé pour d’avantage d’information ou de matériels, ainsi que pour le renvoi des accords, vous pouvez contacter par l’adresse ci-bas.

Nous attendons votreengagement pour l’erradication de ce crime

tel: 0034 91 3734086

Movimiento Cultural Cristiano, Monforte de Lemos 162, 28029-Madrid

 

 

 

Share Button